Soupe de miso aux champignons shiitaké

Recette alimentation saine et Naturopathie à Colmar

Soupe de miso aux champignons shiitaké

Il est bien connu qu’un bon état de santé commence par un intestin parfaitement fonctionnel. Mais de quoi dépend la santé intestinale ? Voici les mille et une vertus de cette soupe qui réchauffe et nourrit l’organisme.

Quelques curiosités sur la recette

Je ne pense pas qu’il existe une recette qui représente mieux la cuisine asiatique traditionnelle. Chaque jour, des millions de Japonais consomment au moins une tasse de soupe miso avant chaque repas dans toutes ses variantes. Aujourd’hui, nous allons découvrir celle aux champignons shiitaké.

Pourquoi cette combinaison Miso-Shiitaké ? Lorsque vous découvrirez ses propriétés extraordinaires, vous ne pourrez plus vous en passer.

Il est bien connu qu’un bon état de santé commence par un intestin parfaitement fonctionnel, rien de plus vrai. Mais de quoi dépend la santé intestinale ? Des bactéries qui l’habitent. Considérant que les dernières études sur le microbiote intestinal ont non seulement révélé que nous hébergeons plus de bactéries que de cellules, mais ont également démontré les influences infinies des bactéries sur l’humeur, le maintien du poids, l’appétit et le système immunitaire, oui peut facilement en déduire que prendre soin de sa flore bactérienne devient indispensable pour rester en bonne santé.

Pour ce faire, nous devons nous assurer que nos intestins sont à la fois des PREBIOTIQUES (c’est-à-dire des aliments très bienvenus pour nos bactéries) comme le poireau, l’oignon, l’ail et les endives, et des PROBIOTIQUES (c’est-à-dire de bons micro-organismes très précieux). que l’on retrouve souvent dans les produits fermentés comme le miso dans ce cas.

Non moins importants sont les champignons shiitaké qui, riches en bêta-glucanes, acides aminés essentiels et vitamines, ont la capacité de renforcer le système immunitaire en augmentant la résistance aux maladies, de contrer les effets des polluants, d’améliorer l’oxygénation cellulaire et la résistance au stress prolongé. Une combinaison gagnante pour nous accompagner dans les mois les plus froids de l’année.

Recette pour 4 personnes

Ingrédients

1 carotte
1/2 poireau
1/2 oignon doré
1 côte de blettes
1 ail
1/2 branche de céleri (facultatif)
6 champignons shiitaké séchés
1 cuillère à café de miso blanc
2 litres d’eau peu minéralisée
1 cuillère à soupe de sauce soja
2 cuillères à soupe d’huile extra vierge d’olive
1 cuillère à café de gingembre râpé

Pour la décoration

Quelques feuilles hachées de ciboulette

Préparation

Les champignons shiitaké se trouvent normalement séchés, ils doivent donc être trempés pendant une demi-heure avant de les utiliser.
Nettoyez et coupez les légumes (poireau, oignon, blette, céleri et carotte). Dans une casserole, faites revenir à feux doux les légumes, les champignons shiitaké émincés, l’ail émincé et le gingembre râpé pendant quelques minutes avec 2 cuillères à soupe d’huile d’olive. Ajoutez l’eau et la sauce soja et laissez mijoter environ 30/40 minutes. Laissez refroidir un peu la soupe puis prendre 2 cuillères à soupe de bouillon pour diluer le miso séparément. Une fois qu’il a bien fondu, ajoutez-le à la soupe et enfin parsemez de la ciboulette hachée. La recette n’inclut pas l’ajout de sel car le miso et le soja sont de bons arômes et contiennent déjà du sel.

Bon appétit !

Partager cette publication

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.