Des remèdes naturels pour un printemps sans allergies !

Remèdes naturels et allergies saisonnières à Colmar

Des remèdes naturels pour un printemps sans allergies !

Il est vraiment possible de se débarrasser des réactions allergiques au pollen, aux herbes et à la poussière. Des oligo-éléments, des œufs de caille et des huiles essentielles pour un soutien quotidien.

Les allergies saisonnières se produisent normalement autour des dernières semaines d’avril et les premières semaines de mai. Cependant, comme il n’y a plus de saisons, le ” calendrier ” peut subir des variations importantes.

Certaines personnes se retrouvent déjà dans cette situation désagréable dans laquelle entre éternuements, nez qui coule et yeux rouges, ils semblent vivre une situation vraiment contraignante. Les plus grandes satisfactions s’obtiennent cependant en travaillant « en amont », c’est-à-dire vraiment sur la prévention. Lorsqu’on parle de formes allergiques, en particulier des voies respiratoires, il est fondamental de penser à ce qui est défini comme le « terrain allergique, réactif » de la personne.

Au cours du dernier demi-siècle, il y a eu une augmentation significative du nombre de personnes qui se retrouvent à lutter contre le pollen des plantes (pas seulement les herbes) ; Il semblerait que cela soit lié à notre « civilisation » qui, en plus de nous donner des additifs chimiques dans les aliments, des produits chimiques dans les cosmétiques, une forte pollution de l’air, nous a tous conduit à une augmentation exagérée de nos activités quotidiennes, favorisant souvent des situations de de stress. Il est naturel de se demander comment un stress excessif peut affecter les allergies. La réponse peut provenir d’observations sur le « terrain réactif » des personnes il y a environ quatre-vingts ans. Ces observations ont conduit à corréler la sensibilité probable au pollen, à la poussière, aux poils d’animaux et autres allergènes avec ce qui est défini comme ” diathèse allergique ” et aujourd’hui comme “milieu hyper-réactif”.

Concrètement, comment agir en prévention ?

Le Dr. Jacques Ménétrier, ancien interne des hôpitaux de Paris, a développé le “système de diathèse”, à travers de nombreuses évaluations sur environ six mille sujets. Il est venu établir que des micro-doses de manganèse, correctement prises, peuvent conduire à des améliorations concrètes en termes d’allergies. La méthode proposée par le Dr. Ménétrier peut conduire à un état de guérison sur les enfants et les adolescents, tandis que les adultes voient leur sensibilité au pollen et aux allergènes diminuer significativement d’année en année.

Que faire?

Le protocole est très simple : il s’agit de prendre trois fois par semaine (de préférence le matin avant le petit déjeuner), pour une durée de trois ou quatre mois, un complément à base de Manganèse (oligo-élément), suivi quelques minutes plus tard par une autre préparation de soufre. Ces préparations ont l’avantage de ne pas avoir d’arôme particulier, c’est pourquoi les enfants n’ont aucune difficulté à les prendre. Toujours sur la base de l’expérience acquise, on a vu combien il est important de commencer à prendre ces oligo-éléments dès le début du mois de février, afin de pouvoir “préparer” le corps aux situations qui se produiront au printemps.

Puisqu’il s’agit d’une approche conçue pour ” optimiser ” la réponse individuelle de la personne, il est normalement important de poursuivre l’apport d’oligo-éléments pendant trois ou quatre années consécutives, afin de pouvoir atteindre un résultat très satisfaisant, ce qui peut certainement améliorer la qualité de vie.

Il existe également un autre remède très intéressant connu depuis l’Antiquité pour les bienfaits contre les maladies respiratoires : les œufs de caille. En Chine, ils ont longtemps été utilisés comme remède contre l’asthme. Depuis, de nombreuses études ont démontré leur efficacité sur les maladies allergiques dans leur ensemble. En effet, certaines substances présentes dans l’albumen leur confèrent des propriétés antiallergiques. Par conséquent, une supplémentation en œufs de caille sous forme de cure permet d’en atténuer significativement les symptômes.

Enfin, si nous nous retrouvons au milieu d’une ” vague ” de pollen de Cyprès, ou si Dame Nature se réveille plus tôt, il y a trois huiles essentielles qui viennent à notre secours : l’huile essentielle de citron, l’huile essentielle de menthe poivrée et celle de lavande vraie. Dans ce cas, vous pouvez en mettre une goutte sur le front (près du nez) du mélange à parts égales plusieurs fois par jour. Une autre stratégie très intéressante qui vous permet de faire un usage familier des huiles essentielles est celle de la diffusion. Dans ce cas, il est préférable de mettre deux gouttes d’huiles essentielles de citron, de lavande et de menthe poivrée et de faire fonctionner le diffuseur à la maison ou dans celles où la personne passe une partie de sa journée.

Partager cette publication

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.